RedNet : du Live au Dolby Atmos avec Kenny Keisercommenter news la boite noire du musicien

L’ingénieur du son Kenny Kaiser passe du Live au Dolby Atmos avec Focusrite Red et la technologie RedNet.
 

Le studio Working Title Recording

Le studio Working Title Recording à San Mateo en Californie fait partie d’un nouveau genre d’installation prévue pour la production. Il s’agit d’un des rares studios certifiés Dolby Atmos® dans la région de la baie de San Francisco, fondé par Kenny Kaiser, ingénieur du son de longue date pour des artistes tels que The Killers et Sammy Hagar, et son associé Forrest Lawrence, ingénieur du son et technicien système réputé.
 

 

 

Selon Kaiser, mixer dans l'environnement Atmos, immersif et tridimensionnel, est le futur de la musique. "Depuis la pandémie et le confinement, tout le monde est à la recherche de nouvelles expériences", dit-il. "Cette envie de renouveau restera très longtemps". En plus de ses compétences reconnues en matière de mixage, Kaiser a également apporté d'autres éléments à cette aventure - des pièces clés de son stock personnel de produits Focusrite Red et Focusrite RedNet. Notamment des interfaces audio Focusrite Red 16Line 64-In/64-Out Thunderbolt™ 3 et compatibles Pro Tools | HD™ et un préampli micro huit canaux Focusrite RedNet MP8R. Il a également fait un choix singulier mais efficace concernant ses monitorings de studio : un ensemble Atmos 7.1.4 complet comprenant des haut-parleurs de plafond C8.1T, des haut-parleurs surround CDD8 et des haut-parleurs principaux CDD10, tous de chez Martin Audio - la même marque que ses line arrays MLA préférés lors des tournées.

 

Économiser sur les dépenses ... et les murs

Pendant que Kaiser continue à travailler sur le projet actuel de Hagar, the Circle, Kaiser et Lawrence misent sur la musique, la publicité et la production pour des entreprises pour faire vivre le Working Title Recording, et l'équipement Focusrite fait partie intégrante de leur efficacité et de leur productivité. Le réseau Dante et les produits Focusrite couvrent entièrement les deux salles de contrôle et les quatre espaces d'enregistrement. "Je discutais avec Forrest et je lui ai dit que nous pouvions faire passer une ligne via un câble XLR Mogami pour 180 dollars, ou que nous pouvions faire passer 128 canaux dans 300 mètres de câble Cat 5 pour une infime partie de ce prix", se souvient Kaiser. "Et nous n'avons pas besoin de percer un grand nombre de trous dans les murs. Entre la réduction des coûts et la facilité des connexions, opter pour les interfaces Focusrite était tout à fait logique."
 

 


Selon Kaiser, les Focusrite Red 16Line sont devenues les convertisseurs de référence du studio et servent d'E/S entre les préamplis micro, les systèmes Pro Tools du studio, ainsi que la console SSL Sigma de la salle de contrôle principale. Le Focusrite MP8R peut être déplacé dans son propre rack dans les locaux selon les besoins. "Nous l’utilisons comme préampli micro mobile entre quatre salles d'enregistrement - deux salles de concert ordinaires, un quai logistique que nous utilisons également pour faire des enregistrements, et une salle que nous utilisons pour les guitares ou si quelqu'un vient pour un petit projet", explique-t-il.

 

"Entre la réduction des coûts et la facilité des connexions, opter pour les interfaces Focusrite était tout à fait logique."

 

Ça sonne si bien, ça fait pleurer les gens

Dans son ensemble, la technologie Focusrite donne au studio Working Title Recording un écosystème numérique flexible et fiable qui permet aux personnes dans le studio de se concentrer sur leur créativité. "Par exemple, je suis capable de patcher tout ce que je veux patcher et tout est sur un seul écran", dit-il. "Et les préamplis micro Focusrite sont superbes, je suis un grand fan. Combinez cela avec ce qu’une installation Atmos peut faire avec la musique - nous avons fait une quinzaine de démonstrations avec des artistes et des responsables de labels, et nous avons vu deux personnes pleurer en l'entendant - et vous avez littéralement la chair de poule en l'écoutant. C'est incroyable. Et Focusrite nous permet de le faire".
 

 


"Pour mettre en place la même infrastructure avec un raisonnement analogique traditionnel, ça aurait été trois fois plus cher. Le fait de pouvoir disposer de ces unités sans avoir à se soucier de la conversion - il suffit de brancher un câble Cat 5 et de se mettre au travail - permet de gagner beaucoup d'argent et de temps." Avec les enceintes Martin Audio, qui, selon M. Kaiser, sont bien adaptées aux spécifications Dolby Atmos SPL et EQ-curve, Working Title Recording Studios a tout ce qu'il faut pour être compétitif. "Et les trous dans le mur sont beaucoup plus petits", dit-il en riant.
 

    
 

 


Pour aller plus loin : 
- Tom Ozanich a choisi Focusrite RedNet
- Focusrite : 3 astuces pour développer votre travail
- Opéra Bastille : sur un air de D16R

Retour à la liste