dLive présente sur les grands festivals de Francecommenter news la boite noire du musicien

Les Vielles Charrues, Francofolies, Solidays... La console dLive d'Allen & Heath accompagne le groupe Thérapie Taxi dans les plus grands festivals de France ! Nous avons eu l'honneur de rencontrer leur ingénieur du son Antoine Guest qui nous a témoigné de son expérience dLive.

Avec plus d'une quarantaine de dates programmées et des dizaines de millions d'écoutes sur les différentes plateformes, le groupe pop-rock Thérapie Taxi est en vogue sur la scène musicale cette année. C'est lors de leur concert à la célèbre salle parisienne La Cigale que nous avons eu la chance d'interroger l'ingénieur du son Antoine Guest qui, à l'occasion de la tournée du groupe, travaille sur une console de mixage dLive d'Allen & Heath.


Pourquoi avoir choisi une console de mixage dLive ?

A.G : "Mes prérogatives pour la tournée de Thérapie Taxi étaient d'avoir une console de mixage fonctionnant en 96Khz et qui soit facilement transportable dans notre van. Ces deux contraintes ont rapidement réduit le champ des possibilités. C'est en échangeant avec notre manager et un collègue ingénieur utilisateur que j'ai pris connaissance de la dLive. Leur faisant confiance, je me suis dit que cette tournée était le bon moment pour travailler avec quelque chose que je ne connaissais pas."

 

Quelle est ta configuration ?

A.G : "J'ai ainsi décidé de m'équiper de la dLive S5000, pour avoir des faders sous la main du fait que j'utilise de nombreux effets. Une carte Dante, pour les Virtuals Soundcheck, et un harmoniseur, que j'utilise désormais moins vu que la console possède un certain potentiel en terme d'effets, viennent compléter ma configuration." 

 

 

 

Que préfères-tu sur cette console ?

A.G : "Selon moi, ses points forts sont sa flexibilité, son ergonomie et sa puissance. 
Ses 64 processeurs de dynamique DYN8 (possédant chacun un compresseur 4 bandes et 4 bandes d'EQs dynamiques) me permettent de gérer mes groupes Audio de manière efficace. Les possibilités de "Side Chain" entre chaque processeur de dynamique permettent d'avoir un processing Audio aussi pointu qu'en production studio ce qui est important lorsqu'on fait du Live aujourd'hui. De plus, j'apprécie ses 16 FX disponibles de base. Sa prise en main est intuitive ce qui facilite la création des couches de faders et la navigation entre les différents menus."
"Niveau rendu, la dLive sonne, elle a du grain et possède une réelle signature."


A qui la recommanderais-tu ?

A.G : "Je la recommanderais sans aucun problème, à n'importe qui."


Nous tenons à remercier Antoine Guest ainsi que l'équipe Thérapie Taxi pour leur accueil et leur grande sympathie.

 

 

 


Pour aller plus loin :
Igor Dockx choisit dLive pour Lara Fabian
[Allen & Heath] dLive passe en version 1.7
Allen & Heath et Shure en partenariat !

 

Retour à la liste