Chauvet Professional éclaire Carnaccommenter news la boite noire du musicien

La société Koroll, basée à Mur-De-Bretagne (22), et le collectif Skedanoz ont mis en place cet été, à Carnac puis à Arzon, 3 projets ambitieux alliant art, histoire et culture, tous les 3 éclairés en Chauvet Professional et plus particulièrement avec des Rogue RH1.

Cette initiative originale cherchait à la fois à susciter de la curiosité et de l’intérêt autour de monuments incontournables de la région mais elle s’inscrivait surtout dans un travail de fond effectué par l’association « Paysage de mégalithes » pour enfin faire reconnaître les premières architectures monumentales de l’humanité comme patrimoine de l’Unesco.

Les spectacles présentés cette année dans les communes de Carnac et Arzon étaient un savant mélange alliant richesse du patrimoine, message didactique, lumières lointaines et rapprochées, environnements sonores et mapping vidéo. 

Nous avons interrogé Philippe Guillo, directeur de Koroll pour comprendre ce qui justifiait le choix des 30 Rogue R1 pour ces 3 événements :
"Pour la petite histoire, nous avions utilisé des Rogue Beam l’année dernière mais de façon très anecdotique. Devant la très bonne impression que ces machines avaient provoquée, nous nous sommes dit qu’il fallait absolument que nous allions plus loin dans notre utilisation d’éclairages Chauvet Professional.


Carnac : L'Éveil des Mégalithes (crédits photos : Eric Frotier et Brendan Ruellan)

Nous nous sommes alors rapidement tournés vers les Rogue RH1 dès lors que nous avons constaté la polyvalence de ces machines. Avoir une RH1 c'est un peu comme avoir une Beam, une Wash et un Spot  en même temps. Cela permet vraiment de remplacer plusieurs projecteurs par un seul. 

Pour compléter les 30 Rogue RH1, nous avons également utilisé des COLORdash, nous étions donc en 100% Chauvet Professional
 


Carnac : L'Écho du Tumulus (crédits photos : Eric Frotier et Brendan Ruellan)

Nous nous sommes rendu compte que les Rogue RH1 faisaient de la pub pour les événements sur lesquels elles étaient installées, et avant même l’ouverture au public.

En effet dès les premières répétitions de nuit, lorsqu’elles étaient orientées vers le ciel, les gens se demandaient ce qu’il se passait. Ça rappelle ce que faisaient les boites de nuit en éclairant le ciel pour être visible des kilomètres aux alentours."


Arzon : les Nuits Scintillantes (crédits photos : Julien Danielo et Brendan Ruellan)

Philippe Guillo a précisé que "les 30 machines qui ont été utilisées ont immédiatement intégrées le kit festival et le résultat est tout aussi satisfaisant !" 

Concepteur du projet : Collectif Skedanoz
Mélanie Charpentier.
- Justine Poligné.
- Brendan Ruellan.
- Nicolas Houel.

Notre partenaire technique : Koroll
Site internet : http://www.koroll.bzh/
Design light et encodage : Frédéric Piauly
Assistant light : sébastien CATELINECLEMENT LEGENDREMorgan Guillemoto
Son : Philippe Guillo

Retour à la liste