Allen & Heath dLive: une nouvelle approche du livecommenter news la boite noire du musicien

Le système dLive a été conçu avec pour objectif de faciliter la spontanéité du mixage, via une interface incroyablement intuitive. Par ailleurs le phénoménal moteur Audio XCVI propose dès aujourd'hui ce qui va devenir le standard des années à venir en terme de qualité audio.


Caractéristiques des systèmes dLive :

Cœur audio XCVI

Basé sur la toute nouvelle génération de FPGA, le moteur Audio XCVI possède une puissance de traitement complète colossale de 160 voies d'entrées mixables vers 64 bus à 96kHz. Le système permet de totaliser jusqu’à 800 entrées/sorties physiques.

Le traitement de sommation de bus s'effectuant sur une résolution de 96 bit procure une réserve de dynamique quasiment sans limite. La latence de traitement est comprimée dans une valeur particulièrement courte de 0,58ms.
 

Technologie de plugins Audio DEEP

Les plugins DEEP disponibles de manière native dans la dLive sont issus d'une sélection exigeante des grands standards de référence de l'industrie Audio, modélisés selon une technique propriétaire soucieuse de la cohérence de phase, accompagnée d'une très faible latence.

Là encore, le moteur Audio XCVI permet d'insérer ces plugins DEEP sur toutes les voix de mixage et tous les bus de sortie sans gestion de licences contraignantes et sans nécessité de contrôle permanent de la latence inhérente à l'insertion de processeurs tiers.
 

Ecosystème DLive

La dLive est bien plus qu’une simple table de mixage. Il s’agit d’un véritable écosystème développé avec plus de 800 entrées et 800 sorties. Les racks de scène abritent un cœur XCVI, véritable point central de chaque configuration. L’écosystème est composé de surfaces de contrôle, d’applications, de logiciels ou encore d’un contrôle IP, le tout permettant une gestion ultra-complète de la table de mixage.

Jusqu’à 5 ports de 128 canaux I/O chacun, accueillant les cartes optionnelles Madi, Dante, Waves SoundGrid ou ACE, permettent la mise en réseau avec la grande majorité des protocoles numériques actuels. D’autres options de contrôle et d’expansion existent (comme l’extension 4x8 canaux DX32), permettant au système dLive de présenter l’architecture et le fonctionnement le plus flexible du marché.

Interface Utilisateur Harmony

Alors que de très nombreuses consoles numériques essayent de recréer l’expérience d’utilisation des consoles analogiques, la dLive s’appuie sur sa conception numérique et sur les mêmes codes que les objets connectés de notre quotidien, facilitant ainsi son utilisation. Le ou les écrans tactiles de 12’’ des consoles dLive vous seront instantanément familiers, répondant au moindre toucher, balayage, glissé etc.

Des widgets sur mesure peuvent également être configurés pour personnaliser simplement ses contrôles. L’écran est entouré d’un ensemble de boutons offrant une adhérence optimale et permettant de sélectionner les données à contrôler sur les écrans. De plus, les couleurs d’illumination de chaque élément peuvent être paramétrées rendant l’orientation visuelle instantanée.
 

Un fonctionnement propre à chaque utilisateur

Alors que les systèmes deviennent de plus en plus complexes et que les entrées et sorties augmentent de façon exponentielle, les ingénieurs du son peuvent parfois avoir la sensation de voir leur activité se recentrer sur la gestion de l’arsenal des technologies qui sont à leur disposition et non plus du son de la scène.

La dLive permet à l’utilisateur d’avoir une interface répondant à sa propre image mentale et à ses besoins précis. Ainsi, toute entrée ou mix peut être assigné à chaque banque ou couche et chacun d’entre eux peut être clairement nommé et avoir son propre code couleur.
 

RackExtra FX

La banque d’effets RackEtra FX combine la qualité irréprochable d’effets boutiques avec l’avantage du traitement interne à latence négligeable. Ce n’est pas un secret qu’Allen & Heath voue une réelle obsession pour l’artisanat et l’émulation scrupuleusement identique des équipements analogiques les plus vénérés.

Conçus autour de la puissance du XCVI, les DSP en place dans les FPGA, permettent d’intégrer des librairies entières de reverbs, delays et autres effets à modulation à l’intérieur des dLive, avec 16 slots d’effets disponibles, disposant chacun d’un retour stéréo dédié.    

Construits pour durer

Ce n’est surement pas une coïncidence si le designer mécanique principal des systèmes dLive était auparavant commandant de char. Toutes les consoles dLive ont été pensées pour offrir un équilibre optimal entre la puissance et le poids. Par ailleurs, toutes les consoles, MixRacks et expandeurs possèdent deux alimentations, pour la redondance, et remplaçables à chaud.

Une redondance est aussi en place pour chaque connexion audio sur l’ensemble du système. La société britannique a également accordé une grande importance à l’illumination de la console, afin de garantir un contrôle optimal, y compris dans des environnements très ensoleillés.    


Aller plus loin : 
Allen & Heath intègre l'AES67
dLive : firmware 1.4 + carte optionnelle FibreACE
La dLive en tournée avec L.Midas et S.Plisson
> Allen&Heath lance une version compacte des dLive
> Allen & Heath dévoile 2 applications pour la dLive


 

Retour à la liste