Série DLIVE Classe C

La dLive Classe C reprend les points forts et la solide réputation de la Classe S avec son workflow nouvelle génération, ses effets époustouflants et surtout un traitement du signal d'une fidélité sans pareille grâce au processeur XCVI, dans un format plus compact et accessible.
Bien que plus compactes, les Classe C restent des systèmes dLive dans l'âme, suivant la même mission que Classe S : offrir un système de mixage numérique rendant le plus complexe des mixages incroyablement simple. Pour accomplir cette mission, la Classe C profite du large écosystème d'applications, de logiciels et de contrôleurs développés pour le système dLive Classe S, ce qui en fait un système modulable et évolutif, adapté à tous les besoins.
Les caractéristiques avancées et la compacité du système dLive Classe C en font un choix de tout premier ordre pour les théâtres, les salles de conférence et les grandes salles de réunion, les salles polyvalentes et les parcs de location.

Processeur XCVI
La dLive Classe C tire sa puissance de la même source que sa grande soeur, la Classe S : le processeur XCVI, développé par l'équipe de R&D Allen&Heath. Il emploie une technologie FPGA de dernière génération mettant en oeuvre 36 coeurs de traitement virtuel en parallèle, générant assez de puissance pour traiter les informations de 160 voies d'entrées mixables vers 64 bus à 96kHz. La puissance de calcul du XCVI (25 milliards d'opérations par seconde) permet à la dLive de gérer 128 entrées et 16 retours d'effets stéréo, une architecture à 64 bus configurable, un headroom virtuellement infini grâce à l'accumulateur 96 bits et une latence ultra faible de 0.7 ms.

Technologie de plugins Audio DEEP
Les plugins DEEP disponibles en natif dans la dLive sont issus d'une sélection exigeante des grands standards de référence de l'industrie audio, modélisés selon une technique propriétaire soucieuse de la cohérence de phase, accompagnée d'une très faible latence.
Là encore, le moteur Audio XCVI permet d'insérer ces plugins DEEP sur toutes les voix de mixage et tous les bus de sortie sans gestion de licences contraignantes et sans nécessité de contrôle permanent de la latence inhérente à l'insertion de processeurs tiers.

Dyn8
En plus de la large palette de traitements applicable aux canaux, la dLive offre un outil sophistiqué et puissant embarquant 4 bandes d'égaliseurs dynamique et 4 bandes de compresseurs multibande. Grâce à ses applications multiples -vocal, batterie, mastering, mixage et bien d'autres- le Dyn8 change radicalement la façon dont nous pensons le traitement dynamique. Pas moins de 64 moteurs Dyn8 sont disponibles pour être insérés sur les canaux d'Input et de Mix, et peuvent être auto-assignés.

Un espace de travail intuitif
L'affichage des informations est entièrement customisable sur les systèmes dLive, offrant à l'utilisateur une interface de mixage qui reflète véritablement leur propre plan mental du concert ou de l'installation à réaliser. L'objectif de la dLive est de créer un espace de travail rapide et intuitif, permettant à l'utilisateur de se concentrer sur le mixage, et non sur la table en elle-même. N'importe quel entrée ou mix peut être assigné à la banque ou à la couche desirée, chaque tranche d'entrée ou de mix peut se voir attribuer un nom et une couleur définie. Sur les C2500 et C3500, l'utilisateur dispose de 3 pages de 6 encodeurs rotatifs assignables.

Un écosystème complet en constante évolution
La dLive est bien plus qu’une simple console de mixage : c’est un véritable écosystème pouvant gérer jusqu’à 800 entrées et 800 sorties système. Le MixRack, véritable cœur de chaque système dLive, fonctionne en osmose avec les surfaces, les applications, les logiciels, le contrôle TCP/IP et le contrôle IP à distance, qui offrent tous une façon différente de contrôler le système dLive. Capable de supporter jusqu’à 5 ports entrées/sorties 128 canaux adaptés à une large sélection de cartes réseau audio, pouvant être associé à l’expandeur d’entrées/sorties modulaire DX32 et compatible avec le système de monitoring personnel  ME, l’architecture modulaire très flexible de la dLive lui permet de faire face à n’importe quelle situation.
Les contrôleurs réseau IP6 et IP8 offrent la possibilité de déporter le contrôle physique de la surface, voire de se passer complètement de surface en exploitant uniquement la puissance du MixRack.

dLive Director : éditeur en ligne/hors ligne
Le logiciel dLive Director est un système de contrôle multiplateforme complet pour votre système dLive, offrant la possibilité de configurer votre système hors-ligne avant une prestation, de vérifier et éditer les fichiers SHOW et de contrôler le mixage en live en utilisant votre  ordinateur portable ou une tablette tactile.
Doté d’une interface intuitive et précise, le logiciel permet redimensionner les banques de faders pour être exploité sur des tablettes et supports tactiles aux formats variables.
Compatible aussi bien sur Mac que Windows, dLive Director offre la même expérience quel que soit l’appareil utilisé, afin de vous permettre de vous concentrer sur le mix plutôt que sur l’interface.
En mode hors-ligne, dLive Director est le parfait compagnon de tout ingénieur du son sur la route, en offrant la possibilité de configurer votre système dLive, les canaux, les entrées/sorties et les couches de la surface avant la prestation, que vous soyez dans le train, l’avion ou au bureau.
En mode en ligne, dLive Director ajoute une seconde surface virtuelle à tout système dLive, conférant un contrôle simultané de la console à distance. La capacité d’effectuer différentes tâches simultanément signifie qu’un ingénieur du son peut faire les balances en façade à partir de la surface, pendant qu’un autre ingénieur travaille sur le mix de monitoring sur scène depuis la tablette.

dLive MixPad : le mixage en toute liberté

L'application dLive MixPad est le parfait outil pour tout ingénieur du son désirant mixer tout en étant mobile.
Cette application iPad vous offre l'opportunité de pouvoir traverser la scène et de contrôler le son obtenu là où vous le désirez.
L'application et la Surface peuvent fonctionner ensemble, et offre un contrôle simultané pour des usages indépendants. Par exemple, un ingénieur sur la surface peut s'occuper de la façade, pendant qu'un autre sur l'iPad peut mixer la partie monitoring près de la scène.